Gil Aniorte-Paz








Leader du groupe Barrio Chino et directeur artistique du spectacle franco-algérien Les Orientales, Gil Aniorte Paz partage avec nous son univers sensible de chansons romantiques, où se côtoient valses, tangos et boléro, avec un souffle rock latino.
























Formé aux études générales de musique en Catalogne, Gil Aniorte Paz arrive à l'âge de 18 ans à Marseille où il poursuit ses études de musiques à l’Université de Musiques et Musicologie. Il quitte ensuite la cité phocéenne pour Paris où il suivra les cours de l'American School of Modern Music. Il intègre très jeune les studios de musique et y travaille comme bassiste, guitariste et, le plus souvent, comme arrangeur.


Gil Aniorte Paz se consacre alors à la composition et aux arrangements. En 1993, avec sa sœur Sylvie Paz, il fonde Barrio Chino : groupe précurseur de la fusion latine, sa musique rumba se teinte d’influences flamenco et swing. Après une douzaine d’années passées à écumer les scènes du monde entier avec son groupe, Gil s’investit dans le projet des Orientales avec la volonté de transmettre et de préserver l'héritage culturel de l'Algérie d’avant-guerre.


Il réalise en 2007, avec Bernard Menu (Kefta Brother), les arrangements des albums de Sylvie Paz et de Diwan de Mona, et, avec le Barrio Chino, la bande son originale du film de Gilles Perez, Histoire d'une blessure.


Aujourd'hui il revient avec tout nouveau projet RADIO BABEL MARSEILLE à travers lequel il nous propose un parcours insolite et personnel sur le thème des chants de l'immigration à MARSEILLE autour des textes sa composition et ceux de Louis Brauquier.
...
IL collabore aussi activement aux Chants SACRES DE PROVENCE Avec le chanteur gitan El TChoune, René Sette, Diego Lubrano et Manuel Deleria (OPUS 31)



« J’ai recherché avec rage l’Eldorado à la recherche de mes racines
disséminées entre Almeria, Oran et Marseille.
 »